FlashbackIl y a une dizaine d’années. Lors d’un week-end entre adolescents organisé par le travail de mon père, je rencontre Lucie, petite brune un peu plus âgée que moi, avec une incroyable collection de paires de boucles d’oreille, avec qui je sympathise très rapidement. Ensemble, nous participons à toutes les activités prévues : char à voile, randonnée à cheval, sortie en ville ; nous devenons inséparables. Pour pouvoir garder le contact à une époque où Internet et les Réseaux Sociaux n’étaient pas ce qu’ils sont aujourd’hui, nous mettons en place une correspondance : les lettres transitent par le biais de nos parents respectifs, travaillant au même endroit. Chaque soir, la même attente : celle du retour de mon père du travail pour savoir si j’aurais une réponse à la lettre envoyée plus tôt dans la semaine. Lorsque ce n’est pas le cas ; déception et même attente insoutenable reportée au lendemain soir. Lorsque le paquet arrive enfin, je peine à cacher mon excitation, je claque une bise très rapide à mon père, récupère mon précieux colis, grimpe les escaliers en furie et part me mettre au calme sur mon lit pour dévorer mon courrier. Avec un peu de chance – et de temps – je rédige la réponse dans la foulée le soir-même sur du papier à lettres Diddle.

Flashback. Juin 2015. Après avoir été officiellement acceptée à l’Ecole de Technologie Supérieure de Montréal, pris mes billets d’avion et réservé ma place dans une colocation en centre-ville, je décide d’envoyer un message à Lucie, que je sais être au Québec depuis un bon moment pour la prévenir de mon arrivée prochaine à Montréal, l’occasion pour nous de nous revoir après tant d’années. Elle ne cache pas son excitation de me voir débarquer de l’autre côté de l’Atlantique et nous esquissons quelques plans pour nous rejoindre dans sa ville ou la mienne le moment venu.

DSC_0903

Retour au présent. Vendredi 21 août 2015. Le rendez-vous a été pris à 260 km de Montréal, dans la ville-village Québec, où vit Lucie. Je récupère donc mon covoiturage à la Station de métro Sheerbrooke en pleine après-midi. J’y fais la rencontre de Jean-Bernard, le conducteur, et de Mona et Johan, les deux jeunes passagers ayant pris place à l’arrière du véhicule. Hormis un petit silence imposé par la sieste générale à mi-chemin, dans la voiture les conversations vont bon train et j’en profite pour leur demander quelles sont les activités incontournables à faire, les plats typiques à goûter, les endroits à ne manquer sous aucun prétexte. Nous plaisantons, nous nous racontons nos vies et le trajet de presque 3h00 passe à une vitesse folle.

J’arrive à Québec sur les coups de 18h30 près de la Bibliothèque Gabrielle-Roy, où je retrouve Lucie et Chloé, son amie française venue passer la semaine au Canada. Les retrouvailles sont très agréables, nous sommes toutes les deux contentes de passer quelques jours ensemble, loin de la France, quelques années après avoir arrêté de nous envoyer nos lettres. J’ai d’ailleurs pris soin d’en glisser quelques unes dans une pochette plastique que je lui tends une fois arrivée à son appartement et nous rigolons beaucoup à la lecture de certains passages.

Nous nous préparons ensuite et filons en ville boire un verre et manger ma première poutine à PoutineVille – ou quand le Québec prend les 3 ingrédients les plus caloriques du monde (frites, fromage et sauce spéciale), les mélange et décide d’en faire sa spécialité culinaire -. Heureuse de profiter de la soirée, je préfère laisser mon appareil photo et mon portable à l’appartement, d’où la non-présence d’images illustrant ce tout début de week-end. Au programme de la première Poutine – pour vous mettre l’eau à la bouche malgré tout – la Tour du Chapeau : steak haché, saucisses fumées, bacon, fromage en grains et sauce maison. Un peu salé, j’en choisirai sûrement une avec un peu moins de viande la prochaine fois, mais une bonne première expérience.

DSC_0907

Le jour se lève sur la Basse-Ville de Québec. Nous mettons les réveils pas trop tard pour profiter de la journée et partir explorer les alentours, et notamment la vieille ville. Un petit détour par les quartiers plein de charme non loin de chez Lucie avant d’aller manger, où nous tomberons d’ailleurs assez rapidement nez à nez avec l’Eglise de Scientologie – voir photo ci-après – qui détient un bon morceau du pâté de maison, et dont un des représentants n’hésite pas à saluer et interpeller les passants, debout devant sa vitrine (ici, la Scientologie n’est pas considérée comme une secte contrairement à la France). Très étrange.

DSC_0911

 

CHEZ JOE, SMOKED MEATDSC_0929

M’étant privée de restaurant toute la première semaine – par peur de ne pas savoir y faire avec la question des taxes et du pourboire -, nous nous mettons en chasse pour trouver un lieu sympa où déguster des plats un peu locaux après l’expérience réussie de la Poutine de la veille. Nous repérons un petit endroit spécialisé dans la smoked meat (la viande fumée) et nous optons toutes les trois – Lucie : la brune au t-shirt noir, Chloé : la brune à la petite combinaison blanche et moi – pour des spaghettis à la smoked meat et au parmesan.

DSC_0916

DSC_0921

DSC_0924

 

LES REMPARTS DE QUEBEC DSC_0944

Après avoir bien marché et remonté pas mal de rues – la partie « touristique » se situant en hauteur – nous arrivons enfin dans la vieille ville de Québec. Nous décidons d’emprunter les remparts sur une partie du chemin pour obtenir un meilleur point de vue. La couleur de l’herbe, verte, très verte – et sans aucune mauvaises herbes, tu serais vraiment jaloux papa – est très impressionnante. Avec le ciel gris à certains moments de la journée, le contraste est vraiment saisissant et offre un joli cadre pour faire des photographies.

DSC_0947

DSC_0948

DSC_0951

DSC_0952

DSC_0955

DSC_0956

DSC_0962

 

LES DÉLICES DE L’ÉRABLEDSC_1002

Après avoir marché longuement autour de la vieille ville, nous nous octroyons une pause bien méritée aux Délices de l’Érable où nous nous prenons chacune une glace à la pépite d’érable, succulent ! Nous en profitons aussi pour visiter le Musée de l’Érable, gratuit et situé juste au-dessus de la boutique, où Lucie en profite pour jouer les guides et nous fait part de quelques explications concernant l’extraction du sirop.

DSC_1010

DSC_0993

DSC_0988

DSC_0998

DSC_0999

 

CHATEAU FRONTENAC ET TERRASSE DUFFERINDSC_1036

Après un petit tour dans les ruelles et un arrêt à la Boutique de Noël – vraie attraction touristique de la ville puisqu’ouverte toute l’année – nous rejoignons la Terrasse Dufferin, lieu mythique de Québec dont l’Hotel du Château Frontenac, situé en plein milieu, est certainement l’Hotel le plus photographié du monde.

DSC_1055

L’endroit est très charmant mais rempli de touristes, malgré la largeur de la terrasse. Nous profiterons d’un petit moment, assise sur un banc à discuter, pour observer la vue sur le Saint-Laurent et sur le Chateau-Hotel.

DSC_1070

DSC_1067

 

LES PETITES RUES DE QUEBECDSC_1153

Nous entrons ensuite dans le coeur de Québec et déambulons au grès de nos envies dans les différents quartiers de la ville.

DSC_1165

La Fresque des Québécois, ci-dessus, est un trompe-l’oeil mesurant près de 420m² dans le quartier Petit Champlain. Les différents personnages qui y figurent retracent presque 400 ans d’Histoire du Québec, et on peut aussi y observer la présence des 4 différentes saisons de l’année. Elle a nécessité la participation de 12 peintres (9 Lyonnais et 3 Québécois) et il aura fallu 9 semaines pour la terminer entièrement.

DSC_1141

DSC_1156

DSC_1127

DSC_1128

DSC_1106

 

LA MAISON SMITH, PAUSE GOÛTERDSC_1131

L’heure du goûter est arrivée ! Toujours à l’affût de déguster des « spécialités » d’ici – du moins des choses que je n’ai pas forcément l’habitude de goûter en France – je porte mon choix sur un gâteau au sirop d’érable et aux noix de Pécan au Café la Maison Smith. Une tuerie !

DSC_1134

 

LE VIEUX PORT AU COUCHER DU SOLEILDSC_1187

Un petit détour par le Vieux-Port avant de rentrer ; nous avions prévu de prendre le traversier pour rejoindre Lévis et admirer Québec depuis la rive d’en face au coucher du soleil, comme me l’avait préconisé la veille mes compagnons de covoiturage. Malheureusement, nous arrivons juste après que le traversier soit parti et nous aurions du attendre près d’une heure pour en prendre un autre… Nous préférons rebrousser chemin, en nous arrêtant près du Vieux-Port admirer les jolies couleurs de fin de journée.

DSC_1190

DSC_1181

DSC_1191

DSC_1193

DSC_1185

Nous prenons ensuite la route de l’appartement de Lucie, où nous mangerons une salade légère avant d’aller nous coucher ; il faudra être en forme pour la journée du lendemain qui s’annonce riche en émotions puisque nous quitterons Québec pour rejoindre Tadoussac en voiture, mais je ne vous en dis pas plus, la suite de nos aventures à 3 arrive très très prochainement sur le blog.

DSC_1197

DSC_1200

DSC_1205

Je vous envoie plein de bisous de Montréal où j’ai retrouvé mon appartement et où j’ai pu enfin rencontrer deux de  mes colocataires, Flavien et Adrien, hier soir autour d’un bon repas, et qui m’attendent d’ailleurs actuellement pour aller faire un petit footing près du Mont Royal. Demain (jeudi), première réunion à l’ETS pour finaliser l’inscription et préparer la rentrée, en début de semaine prochaine – et oui déjà! -. À très vite, pour la suite des aventures !