J’ai quitté Paris début septembre comme j’ai quitté Montréal en décembre et Toulouse en mai. J’ai fait mes valises la veille au soir, passé la journée dans les transports et retrouvé Hugo sur le quai de la gare pour filer en direction de l’Espagne, après avoir fait mes aurevoirs à Arnaud et Clara en coup de vent. Je suis partie de la même manière que je suis arrivée : dans la précipitation et l’excitation.

Arrivée à Valence, après avoir fait une halte nocturne, mangé mes premières spécialités espagnoles du semestre et randonné du côté de Barcelone, j’ai ressenti (de nouveau) la joie que procure le fait de me laisser guider par mes pas, de découvrir un nouveau lieu, une nouvelle ville.

Et j’ai eu le temps de la visiter cette ville depuis mon arrivée ; de me perdre dans ses ruelles, de courir des kilomètres et des kilomètres au coeur du Jardi del Turia, de visiter l’Oceanografic, de monter en haut de la Catedral pour admirer la vue imprenable sur les toits, d’aller manger des fruits et des smoothies au Mercado Central, de déguster des tapas en terrasse, de prendre une bière sur le toit de notre immeuble au coucher du soleil, de manger une paella avant d’aller admirer les oeuvres de l’Institut Valencià d’Art Modern. Il me reste encore des dizaines et des dizaines de choses à découvrir, une liste longue comme le bras de spécialités à goûter, d’endroits à visiter, seule ou entre amis.

Aujourd’hui, pour inaugurer le nouveau design du blog et le début d’une longue série d’articles sur l’Espagne, c’est la plage de Valence que j’ai envie de vous faire découvrir, dans le calme des toutes premières heures, un samedi matin, lorsque les premiers rayons du soleil viennent percer l’horizon, lorsque cette lumière jaune émerge pour devenir de plus en plus éblouissante.

dsc_0274

dsc_0302

dsc_0271

dsc_0314

dsc_0304

dsc_0298

dsc_0310

dsc_0307

dsc_0336

Every sunrise is an invitation to brighten someones day.

Un lever de soleil est de loin la plus belle des façons de commencer une journée, et c’est avec ces quelques images que j’espère avoir réchauffé un peu la vôtre. Bonne journée !